Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Rentrée Collèges 2016-2017

Le Département prêt pour la rentrée des collégiens

Collège : rentrée 2016-2017

De l’entretien au fonctionnement des établissements, des bourses au soutien aux projets éducatifs, les actions du Conseil départemental ont toutes le même objectif : favoriser la réussite des 16 380 collégiens de l’Yonne. Le détail de la rentrée 2016-2017...

Depuis 2001, le Conseil départemental poursuit son programme d'amélioration des collèges du département, qui représente en moyenne 10,5 millions d’euros par an et a permis la remise à neuf de 13 des 31 collèges publics existants (sur 33 sites, les trois établissements de Puisaye fonctionnant en réseau). L’investissement cumulé a dépassé les 150 millions d’euros cette année. Afin de répondre aux normes actuelles, ces travaux prennent systématiquement en compte les exigences réglementaires en matière d’accessibilité, d’amélioration thermique et de qualité de l’air. La révision du schéma directeur des collèges permettra, une fois finalisée, d’affiner les choix du Département en matière d’investissement pour la période 2018-2024.

• Chablis : fin des travaux prévue en avril 2017 au collège Pierre et Jean Lerouge

Collège Pierre et Jean Lerouge Chablis

La réhabilitation du collège Pierre et Jean Lerouge à Chablis, débutée en avril 2014, s’achèvera en avril 2017. Le programme comprend des démolitions et le désamiantage, la remise aux normes et la restructuration des bâtiments existants, la construction d’espaces supplémentaires et l’aménagement des extérieurs avec la création d’un parking de dépose des bus. Après la mise en place des réseaux (téléphone, informatique, eau, électricité et gaz), l'ensemble des nouveaux espaces comprenant la demi-pension, le foyer, la salle multimédia et le préau ont été mis à disposition de l’établissement. De même que le pôle administratif, les logements de fonction, les salles de technologie, les bureaux de la vie scolaire et la salle des professeurs. Les bâtiments regroupant les salles d’enseignement seront restructurés d’ici février 2017.

L'établissement est doté d'une chaufferie gaz à condensation et d'une isolation par l’extérieur. Le coût total de l’opération est estimé à 9,3 millions d’euros.

• Aillant-sur-Tholon : la demi-pension livrée en janvier 2017 au collège La Croix de L’Orme

Collège La Croix de L’Orme Aillant-sur-Tholon

La restructuration a débuté le 25 avril 2016 et est prévue pour durer 48 mois. Le programme comprend la démolition d’un bâtiment de stockage et de garages, la réhabilitation de l’ensemble des bâtiments administration, enseignement et logements, la reconstruction du bâtiment de restauration, la remise en état des espaces verts et des clôtures, la création d’un espace accueil avec loge et parvis couvert, la construction d’abris vélos et 2 roues, d’un préau avec liaison entre les deux bâtiments enseignement, et le regroupement des logements de fonction. Les travaux ont débuté par la démolition et le retrait des bâtiments préfabriqués, et la construction des nouveaux espaces : la demi-pension, avec agrandissement de la salle de restaurant et des cuisines, qui devrait être mise à disposition des élèves à leur retour des congés de Noël, et le pôle administratif. Dans un second temps seront édifiés le préau et la galerie de liaison entre les deux bâtiments existants.

La dernière phase de l’opération consistera en la restructuration des bâtiments existants avec une redéfinition des espaces intérieurs par pôle d'activité (sciences, arts, langues, enseignements généraux...). Le coût total de l’opération est estimé à 10,6 millions d’euros.

• Auxerre : valoriser les énergies renouvelables au collège Denfert-Rochereau

Les travaux ont débuté en juillet 2009 et se sont achevés en octobre 2014. Le programme comprenait la réhabilitation et restructuration des bâtiments d’enseignement et de l’administration, la remise aux normes et restructuration du bâtiment restauration, la création d’une dépose minute, d’un autre bâtiment SEGPA (Section d’enseignement général et professionnel adapté), la réhabilitation du gymnase avec mise en place de panneaux photovoltaïques et la création d'accès différenciés pour les élèves et les associations. Les vacances d'été ont été mises à profit par les entreprises pour procéder à la reprise des ouvrages le nécessitant dans le cadre de la garantie. Une étude pour le raccordement du collège au réseau urbain est en cours.

La préoccupation environnementale a fait l’objet d’une attention avec notamment la récupération des eaux de pluie pour les sanitaires élèves et la pose d’une membrane photovoltaïque en remplacement du complexe d’étanchéité. Le coût total de l’opération s’élève à 16,1 millions d’euros.

• Villeneuve-la-Guyard : agrandir la demi-pension au collège Claude Debussy

Collège Claude Debussy Villeneuve-la-Guyard

Le programme comprenait la mise en place de deux bâtiments préfabriqués comportant trois salles de sciences, un laboratoire de préparation, trois salles banalisées et une salle de permanence ; la restructuration des salles de sciences existantes en trois salles de cours banalisées, la création d’un espace vie scolaire et de sanitaires élèves sous le préau, l’agrandissement de l'espace professeurs et du pôle administratif, la réhabilitation du logement du personnel d’accueil, la création d’une mezzanine avec réaménagement du CDI (Centre de documentation et d’information).

Les travaux sont terminés et les locaux ont été mis à la disposition des collégiens. Les études pour l'agrandissement de la demi-pension débuteront dès la rentrée de septembre. Le coût total de l’opération est de 2,1 millions d’euros.

• Sens : 2e phase de réfection des toitures au collège Montpezat

Collège Montpezat Sens

L’établissement nécessitait des travaux d’urgence pour la mise aux normes de la demi-pension. Le programme portait également sur la réhabilitation du gymnase, de la salle de sport annexe (dans la chapelle) avec ses vestiaires et sanitaires, ainsi que de la réfection des toitures. Celle-ci va se décomposer en quatre phases. La première (bâtiment A), débutée en septembre 2015, s'est achevée en août. La seconde (bâtiment B) débute et sera suivie par celle de la chapelle (phase 3) et du gymnase (phase 4). Coût total des travaux : 4,4 millions d’euros.

• Toucy : mise en route de la nouvelle demi-pension au collège Pierre Larousse

Le programme porte sur la réhabilitation et la mise aux normes de la salle de restauration et de l’espace de production, l’optimisation du temps d’attente et la restructuration des espaces voisins pour aménager une zone d’attente couverte. Cette opération est réalisée conjointement avec la Région. Les travaux ont débuté durant l'été 2015 et se sont achevés en août 2016. La nouvelle demi-pension va être mise à disposition des élèves à la rentrée. Le coût estimé de l’opération s’élève à 2,2 millions d’euros.

Carte des collèges de l'Yonne

Le Conseil départemental et l’Éducation en 9 points

• Rénovation, réhabilitation, extension, démolition, construction des collèges publics du département.
• Rénovation et entretien des gymnases des collèges.
• Dotation de fonctionnement et acquisition de mobiliers et matériels.
• Équipement informatique.
• Participation aux dépenses de fonctionnement des équipements sportifs utilisés par les collégiens.
• Attribution de bourses.
• Soutien financier d’opérations.
• Subvention des classes à projets artistiques et culturels ainsi que des ateliers artistiques des collèges.
• Aide à l’enseignement supérieur.

Infographie Rentrée collèges 2016-2017

Les autres opérations programmées...

À côté des grands projets, le Conseil départemental intervient dans les collèges pour entretenir, améliorer, maintenir les bâtiments et équipements.

Self Collège Les Champs Plaisants à Sens

Collège Les Champs Plaisants à Sens

Remise à niveau des unités de production de repas

Les lignes de self des collèges de Tonnerre et Ancy-le-Franc ont été remplacées, de même que celle du collège Restif de la Bretonne à Pont-sur-Yonne. Seront également remises à niveau les unités de production des collèges Claude Debussy à Villeneuve-la-Guyard, Les Champs Plaisants à Sens, Albert Camus à Auxerre, Gâtinais en Bourgogne à Saint-Valérien, Gaston Ramon à Villeneuve l’Archevêque, Les Cinq Rivières à Charny et Paul Fourrey à Migennes. Coût estimé : 8,7 millions d’euros.
Cinq des sept programmistes ont été désignés en juin 2015 ; les deux derniers lots, infructueux, seront relancés.

Amélioration thermique des bâtiments

Les diagnostics énergétiques réalisés en 2012-2013 ont permis de définir un programme d’amélioration des performances thermiques des bâtiments, afin de respecter les objectifs de la loi "Grenelle", soit 38 % d’économie d’énergie d’ici fin 2020. Le premier volet concernera les travaux d’isolation par l’extérieur des quatre collèges les moins performants thermiquement et ayant une architecture favorable à ce type de travaux : Chateaubriand à Villeneuve-sur-Yonne, Restif de la Bretonne à Pont-sur-Yonne, Gaston Ramon à Villeneuve-l’Archevêque
et Les cinq rivières à Charny. Le coût du programme est estimé à 6 millions d’euros.
Il pourrait être ré-initié en conception réalisation en fonction des orientations budgétaires.

Accessibilité des collèges

Les audits ont permis d’établir un programme pluriannuel qui nécessitera un investissement de plus de 8,6 millions d’euros et permettra à terme d’atteindre un niveau moyen d’accessibilité de 98 % sur l’ensemble des collèges. Ce programme a été déposé en préfecture. Il établit le cadencement des travaux pour la période 2015-2023, par tranches de trois ans.

Travaux de maintenance

Wifi Collège de Brienon-sur-Armançon

Collège de Brienon-sur-Armançon

Priorité est donnée aux travaux relatifs à l’hygiène, la sécurité et l’accessibilité handicapée des locaux, pour se conformer à la réglementation. Les états des lieux réalisés en parallèle des audits énergétiques ont permis d’établir les opérations les plus urgentes. Elles tiennent compte des aménagements nécessaires à l’amélioration de l’ergonomie des postes de travail des personnels techniques des collèges (cuisine, locaux d’entretien…). L'enveloppe budgétaire des opérations de maintenance est de 1,8 à 2,2 millions d’euros, soit en moyenne 60 000 € par collège. Quelques exemples en cours de réalisation : réfection de l’alarme incendie du collège de Bléneau (40 792 €), installation d’un réseau WIFI sur l'ensemble du collège de Brienon-sur-Armançon, réfection partielle des enrobés du collège d’Ancy-le-Franc (15 483 €), remplacement des portes coupe-feu du collège Paul Fourrey à Migennes (17 896 €) et du collège Montpezat à Sens (70 000 €), mise en accessibilité du collège de Saint-Fargeau (11 700 €), aménagement de l'atelier SEGPA au collège de Pont-sur-Yonne (415 000 €), réfection du pôle technologie de la cité scolaire de Toucy (226 406 €), réfection d'un toit terrasse au collège de Villeneuve-la-Guyard (12 720 €)…

À cette liste s’ajoute la réfection des sous-sols et du rez-de-chaussée du collège Chateaubriand à Villeneuve-sur-Yonne (285 000 €), inondé en mai dernier. À ce propos, le Conseil départemental tient à saluer l’ensemble de l’équipe du collège, ainsi que celles des collèges de proximité, qui ont su faire preuve d'adaptation et de réactivité pour assurer la continuité du service de l’éducation.

Équipements sportifs

Pour rappel, le Département a voté en janvier 2014, l'affectation d’un million d’euros à la reconstruction du gymnase communal Albert Camus à Auxerre.

3 QUESTIONS À...

Jean Marchand

Jean Marchand, président de la commission de l’Éducation, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, vice-président du Conseil départemental, conseiller départemental de Brienon-sur-Armançon

  1. Le Conseil départemental poursuit son programme de travaux dans un contexte budgétaire difficile. Quelle est la priorité ?
    Il est important de donner aux collégiens et aux professeurs des conditions de travail propices à la réussite. Nous terminons la réhabilitation du collège de Chablis et commençons celle
    d’Aillant-sur-Tholon. Il a fallu aussi remettre en état pendant l’été le collège de Villeneuve-sur-Yonne, dégradé par les inondations, et achever les travaux de la demi-pension de
    Toucy. Nous continuons par celle de Villeneuve-la-Guyard, qui n’est plus suffisamment grande au vu de l’effectif accueilli.
  2. L’Yonne s’inscrit dans le Plan numérique. Comment ont été choisis les quatre collèges retenus ?
    Les collèges de Pont-sur-Yonne, de Brienon-sur-Armançon, le Parc des Chaumes à Avallon et le collège de Puisaye, ont été sélectionnés conjointement avec l'autorité académique au regard des projets pédagogiques des établissements. Nous souhaitions également qu’il y ait une répartition équilibrée entre le rural et l'urbain. Cette expérimentation témoigne de l’intérêt fort du Conseil départemental de faire entrer le numérique dans les collèges. L’initiative doit permettre aux enseignants de s'engager dans des pratiques pédagogiques innovantes, et aux élèves de développer une culture responsable du numérique, tout en allégeant le poids de leur cartable.
  3. L’octroi des bourses, qui rappelons-le n’est pas une obligation légale pour le Conseil départemental, a été réorienté. De quelle façon ?
    Du fait de nos contraintes budgétaires, nous avons voté la suppression des bourses aux lycéens pour recentrer nos actions sur notre cœur de métier que sont les collégiens. Nous avons réorienté les bourses de l’enseignement supérieur et pour stage à l’étranger(1) vers des aides aux étudiants en médecine, que nous souhaitons attirer durablement dans le département.
    (1) supprimées à la rentrée précédente

Des équipements performants

Le Conseil départemental est tenu par la loi de prendre en charge les dotations de fonctionnement des collèges, les dotations en matériel (dont informatique) et mobilier, la gestion des personnels techniques, la restauration scolaire et la définition des secteurs de recrutement.

Développer les nouvelles technologies

Depuis de nombreuses années, le Département accompagne le développement des nouvelles technologies dans les établissements. En 2016, il consacre une enveloppe de 181 500 € aux équipements informatiques : acquisition de PC, portables, vidéo projecteurs, tableaux blancs interactifs, imprimantes 3D. Actuellement, les collèges publics comptent 3 520 PC, 466 portables, 86 tableaux blancs interactifs, 770 vidéo projecteurs et 10 imprimantes 3D. À noter également l'acquisition d’équipements par le Conseil départemental, mis à la disposition de
Canopé : 2 classes mobiles tablettes en mutualisation sur les collèges, une valise de baladodiffusion et 4 imprimantes 3D. À ces efforts s’ajoute son implication dans le Plan numérique pour l’éducation (voir ci-contre), auquel il va consacrer 212 000 € en 2016, témoignant de sa volonté d'accompagner les usages des nouvelles technologies sur le territoire et en particulier pour les jeunes.

Collèges nouvelles technologies

Restauration scolaire : favoriser les productions locales

En plus de la remise à niveau programmée des unités de production de repas (lire plus haut), le Conseil départemental prend en charge les équipements de restauration. Il mène également depuis 2012 des actions pour encourager l’approvisionnement local des restaurants scolaires. Afin de faire se rencontrer des producteurs locaux et des fournisseurs du Grap (Groupement régional d’achat public), le Département a organisé, le 14 juin dernier, un mini salon au "89", boulevard de la Marne à Auxerre. L’ensemble des collèges publics, une soixantaine d’établissements de santé, 6 producteurs locaux et une vingtaine de grossistes étaient invités.

À noter également une opération "approvisionnement local" en mars 2016 dans le nord du département : 5 collèges y ont participé et 1 600 élèves ont bénéficié d'un menu réalisé autour d'au moins un produit local (viande de porc du GAEC Butin à Brienon-sur-Armançon), voire d'un menu 100 % local dans certains établissements.

Plan numérique pour l’éducation : 17 classes de 5e engagées en 2016-2017

L’État a lancé un appel à projets 2015-2018 "collèges numériques et innovation pédagogique", dont la sélection ouvre droit à un soutien financier pour l'acquisition d'équipements numériques mobiles(1), mais aussi à la formation des enseignants, la mise en place de ressources pédagogiques adaptées… Ce dispositif coïncide avec la prochaine entrée en vigueur de la réforme des collèges, qui prévoit une refonte des programmes.
Porté par les conseils départementaux volontaires et les rectorats, il est configuré pour trois années. Dans l’Yonne, 4 collèges ont été retenus : Philippe Cousteau à Brienon-sur-
Armançon, Parc des Chaumes à Avallon, Restif de la Bretonne à Pont-sur-Yonne et de Puisaye. En trois ans, toutes les classes de la 6e à la 3e de ces collèges seront équipées de
tablettes, à commencer par celles de 5e en 2016-2017.
(1) Pour chaque euro investi par le Conseil départemental, l’État verse un euro.

Encore plus pour l'éducation

Le Conseil départemental va au-delà des missions que lui imposent les lois de décentralisation. Sa politique volontariste le conduit par exemple à financer le fonctionnement des CIO (Centres d’information et d’orientation), de l’enseignement supérieur et à attribuer des subventions à des associations à caractère éducatif.

Des bourses pour aider les familles

Le Conseil départemental attribue des bourses aux familles remplissant les conditions de ressources. Trois types d’aides financières sont apportées : des bourses pour les collégiens, des bourses d’apprentissage artisanal (jeunes en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation) et des bourses mobilité (jeunes en contrat de formation professionnelle). Les bourses des élèves demi-pensionnaires scolarisés dans un collège public ou privé sont versées à l’établissement directement sur le compte de demi-pension. Elles viennent ainsi en déduction des sommes dues par les familles aux collèges au titre des repas pris par leurs enfants dans l’établissement. Afin de recentrer ses actions sur son coeur de métier, le Conseil départemental a fait le choix de ne pas reconduire les bourses destinées aux lycéens.

Encore plus pour l'éducation

Soutenir l’enseignement supérieur

Le Conseil départemental octroie 72 000 euros de subvention de fonctionnement en 2016 à l'IUT d'Auxerre et la Maison de l'Entreprise-ANIFOP (notamment pour l’Institut d’enseignement supérieur de l’Yonne à Sens). Le site universitaire d'Auxerre abrite trois départements d'IUT : "techniques de commercialisation", "qualité, logistique industrielle et organisation" et "réseaux et télécommunications". L’IESY dispense différentes formations en alternance : 3 BTS en contrat d'apprentissage, 1 licence en contrat de professionnalisation, 3 licences professionnelles et 2 masters professionnels.

Le Département co-finance la construction du bâtiment de la vie étudiante de l’IUT à hauteur de 1,6 million d’euros (pour un montant estimatif de travaux de 6 millions d’euros) étalé sur plusieurs  exercices budgétaires. À noter également des dispositifs d'aide aux étudiants en médecine que nous détaillerons dans le numéro d’octobre.

Accompagner les actions en faveur des collèges

Le Département soutient les collèges dans leurs projets éducatifs et propose des actions qui complètent les programmes de l'Éducation nationale. Citons en 2016 : les projets culturels des collèges (20 500 €), l’opération collège au cinéma (20 000 €), le concours de la résistance (1 500 €), le concours scientifique Ramène ta science (7 000 €), le festival du court-métrage (2 000 €), GuidiGo projet Angles de vue, le festival choral académique (5 500 €), les classes à horaires aménagés théâtre (Maurice Clavel à Avallon) et musique (Denfert
Rochereau à Auxerre), la prise en charge et l’accueil vers les sites patrimoniaux du département (Centre d’art contemporain de Tanlay, Archives départementales, Musée Zervos, Musée Colette, Château de Maulnes…)…

Plus d’informations :

Bourses aux collégiens. Par téléphone : 03 86 72 87 83 ou 03 86 72 87 97. Par courriel bourses@yonne.fr
Dossier à déposer au Conseil départemental au plus tard le 15 octobre.

Bourses d’apprentissage artisanal et bourses de mobilité. Par téléphone : 03 86 72 87 97. Par courriel : bourses@yonne.fr
Dossier bourse d’apprentissage artisanal à déposer au plus tard le 31 décembre.
Dossier bourse mobilité à déposer toute l’année.

Nouveauté : les dossiers de bourses pour les collégiens comme les dossiers de bourses d’apprentissage sont téléchargeables sur notre site Internet ICI . À retrouver également les règlements d'attribution.

Carnets de liaison collèges de l'Yonne

Le Conseil départemental fournit à tous les collèges des carnets de liaison personnalisés destinés à faciliter la relation avec les familles.

Les chiffres des missions éducatives

  • 6 185 930 € de fonctionnement aux collèges publics et privés en 2015
  • 860 500 € d’investissement aux établissements publics en 2016 : 181 500 € aux équipements informatiques, 236 000 € aux équipements de restauration, 231 000 € au renouvellement de matériel et mobilier (mobilier scolaire, matériel scientifique et sportif, matériel d’entretien, etc.) et 212 000 € au plan numérique
  • 160 000 € d’investissement aux établissements privés
  • 472 408 € de bourses durant l’année scolaire 2015-2016 : 2 838 bourses d'enseignement secondaire (376 406 €), 353 bourses d’apprentissage (89 242 €) et 21 bourses mobilité (6 760 €)
  • 109 100 € au fonctionnement des CIO, de Canopé et d’associations

Transports scolaires : dernière année avant transfert à la Région

Avant le transfert de la compétence à la Région à la rentrée 2017-2018(1), le Conseil départemental assure cette année encore les transports scolaires. 19 500 élèves sont concernés, soit un budget de 23 millions d’euros. (À noter : les transports des élèves et étudiants en situation de handicap resteront de la compétence du Département.) L’Yonne compte 465 circuits spéciaux scolaires, 15 lignes régulières, plus de 80 services organisés pour les élèves en situation de handicap, plusieurs services à la demande et des aides individuelles aux transports destinés à aider les familles qui ne peuvent accéder aux dispositifs de transports collectifs. Le droit d’inscription, qui représente 10 à 14 % du coût réel du transport de l’élève, s’élève à 100 € pour les maternelles et élémentaires, 110 € pour les collégiens, 130 € pour les lycéens, post-bac et apprentis, 85 € pour les élèves internes, et sont gratuits pour les élèves en situation de handicap.

Carte de transport scolaire 2016-2017

Les élèves recevront leur carte de transport par les voies habituelles avant mi-septembre. Les avis de sommes à payer seront envoyés aux familles ce même mois. Les nouveaux arrivants ou les élèves s’inscrivant dans un autre établissement que leur établissement de rattachement pourront bénéficier d’un transport dans la limite des espaces disponibles, les
comptages étant réalisés de fin septembre à mi-octobre.
(1) Transfert de compétences prévu par la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République).

Plus d'informations :

Tél. : 03 86 72 88 48
courriel : transportscolaire@yonne.fr

Le nouveau schéma directeur des collèges adopté

Le Conseil départemental définit les secteurs de recrutement, la localisation et la capacité des collèges. Le 1er juillet, les élus ont adopté le nouveau Schéma directeur des collèges.
Devant l’augmentation annoncée et très rapide des effectifs sur le nord du département, il prévoit dans ce secteur la création d’un nouvel établissement, la suppression d’un collège
dans l’Auxerrois et le réajustement des secteurs de recrutement sur le Villeneuvien. À noter également la mise en réseau des classes SEGPA (8 collèges concernés) afin de
permettre aux élèves de découvrir davantage d’options et d’envisager une orientation plus diversifiée.

Page mise à jour le mercredi 29 mars 2017

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site