Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

21 cantons de l'Yonne

Zoom sur le Canton de Pont-sur-Yonne

Entretien avec Dominique Sineau et Grégory Dorte conseillers départementaux du Canton de Pont-sur-Yonne.

Élus en 2015, vous exercez votre 1er mandat en tant que conseillers départementaux. Pouvez-vous nous présenter votre binôme, ses motivations, son mode de fonctionnement ?

Dominique Sineau : Sachez déjà que notre binôme n'est pas le reflet d'un mariage arrangé. Nous nous sommes choisis par estime réciproque. De plus, nous avons une vision commune des enjeux et des objectifs à atteindre pour le développement de notre territoire.
Nous œuvrons dans la confiance, le respect, le dialogue et la complémentarité, auprès des maires et élus locaux que nous soutenons à part entière dans leurs projets.

Grégory Dorte : Je tiens tout d'abord à dire que je suis très heureux de vous recevoir ici, dans le Nord du département.
Cela traduit une certaine considération de notre collectivité pour ce territoire trop longtemps délaissé.
Ensuite je rejoins Dominique. Nous partageons une même vision de l'ensemble des thématiques et des enjeux. Nous avons fait le choix de ne pas nous partager le territoire mais plutôt d'intervenir selon nos compétences, nos commissions respectives(1).

Vous parlez d'un territoire trop longtemps délaissé, de ses enjeux et des actions à mettre en place. Pouvez-vous, à ce propos, nous parler des politiques que vous menez ?

DS : Si notre canton est l'un des plus dynamiques de l'Yonne en termes de population, plusieurs équipements demandent à être réhabilités tels le pont et le collège de Pont-sur-Yonne (investissements respectifs de 5 millions d’euros et 400 000 euros), ou encore la restauration scolaire du collège Claude Debussy à Villeneuve-la-Guyard (investissement de 2 millions d’euros). Nous avons œuvré en ce sens depuis notre élection et les choses sont aujourd'hui engagées. Niveau développement, si nous incarnons la porte d'entrée vers l'Ile-de-France, nous souffrons néanmoins d'une carence touristique.
Doté de toutes les voies de communication possibles, nous demandons qu'il y ait une prise en compte du potentiel de ce territoire.

GD : Carrefour stratégique aux confins de la Bourgogne, 4e couronne, nous nous devons comme l'a expliqué Dominique, de défendre les projets d'équipements structurants en cohérence avec la croissance démographique de notre territoire. La construction d'un nouveau collège ou d'une cité scolaire sur notre canton fait aussi partie de nos priorités. Je pense également qu'il nous faut, pour un développement économico-touristique, valoriser les berges de l'Yonne, réussir la voie verte entre Montereau, Pont-sur-Yonne, Sens, Migennes et reprendre ainsi le canal de Bourgogne et valoriser le patrimoine qui gravite autour de notre rivière.

Un territoire plein de promesses donc… Quels sont ses atouts, ses faiblesses ?

DS : Vous l'aurez compris, son positionnement géographique et ses voies de communication sont autant d'atouts. Les difficultés réelles se situent au niveau du développement économique et touristique, mais aussi au niveau de l'offre de santé… Cela dit, les dispositions prises par l'Assemblée départementale pour aider financièrement les étudiants en médecine en vue d'une installation sur le territoire œuvrent dans le bon sens…

GD : Rendons hommage à nos artisans, à ceux qui se lèvent tôt et développent l'esprit d'entrepreneuriat. Là réside aussi une vraie force de notre canton. Notre proximité avec l'Ile-de-France en est une autre, en témoigne le nombre de personnes qui chaque jour prennent le train pour aller travailler en région parisienne. Il serait bon je le crois de voir la carte Navigo effective jusqu'à Sens… Il nous faut donc, ici comme pour le département, nous ouvrir au Sud de la Seine-et-Marne, abattre les frontières administratives et créer des passerelles. Il nous appartient de commuer nos désavantages en avantages et de transformer l'essai.

Dernière question, quel regard portez-vous sur le travail en Assemblée, notamment suite à la parité instaurée par la loi NOTRe(2) ?

DS : Cette loi, c'est "la leur" ai-je envie de dire, pas la mienne. Prenez l'exemple des transports scolaires, nous avions un système efficace, son transfert à la Région va coûter beaucoup d'argent et éloigner davantage encore la population des services, comme la fusion des syndicats, véritable aberration. Quant au millefeuille administratif, pour moi, la meilleure construction reste Commune, Intercommunalité, Département et État. Pour ce qui est du travail en Assemblée, la parole y est libre, sans barrières ou interdits, avec un président ouvert à la discussion. C'est donc constructif, en témoigne la grande avancée au niveau du numérique dans l'Yonne.

GD : Notre Assemblée fonctionne bien dans l'ensemble et comme le dit mon binôme, la parole est libre, ce qui est une bonne chose. Il nous appartient de générer une confiance mutuelle entre collègues afin de préserver une vision précise et exhaustive des dossiers départementaux. Concernant la loi NOTRe, un de ses seuls avantages est d'avoir clarifié aux yeux de nos concitoyens, les compétences des diverses collectivités. La parité enfin, qui est très positive. On peut juste regretter qu'il ait fallu l'imposer. C'était nécessaire, les femmes apportent une autre vision, sont moins dans l'égo, et gardent un certain pragmatisme.

(1) Dominique Sineau est la vice-présidente "Enfance" de la commission des Solidarités départementales. Grégory Dorte est membre de la commission de l'Éducation, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, et du Patrimoine historique du Département et de la commission d'appels d'offres.
(2) Nouvelle organisation territoriale de la République.

Propos recueillis par Christophe Lemeux

◊ Photo ci-dessus : Dominique Sineau et Grégory Dorte, un binôme complémentaire ici aux côtés de Dany et Gilles Denis, restaurateurs installés au Petit Villeblevin depuis 1989.

En 3 chiffres

Carte Canton Pont-sur-Yonne
  • 10 communes
  • 13 846 habitants
  • 110,95 km2 de superficie

Une escale gastronomique à 87 km de Paris

L'Escale 87 au Petit Villeblevin

Premier coup de cœur des élus, l'Escale 87 au Petit Villeblevin. Un hommage au tissu artisanal, à ceux qui se lèvent tôt et qui participent activement à l'économie locale du territoire, à son attractivité. Une reconnaissance encore de la gastronomie, trait de la personnalité icaunaise.

→ www.lescale87.fr

Pour la défense d'une offre de santé cohérente

Dr Garnier, médecin généraliste à Pont-Sur-Yonne - Pôle Nord santé

La santé, un sujet de préoccupation pour les deux élus qui entendent œuvrer pour une offre cohérente par rapport aux besoins de la population. Ici, en compagnie du Dr Garnier, médecin généraliste à Pont-Sur-Yonne depuis 30 ans, ils échangent autour du Pôle Nord santé à la création duquel le médecin a largement contribué, avec d'autres confrères. D'autres solutions sont évoquées comme les bourses d'étude, les maisons de santé pluridisciplinaires, l'augmentation du numerus clausus.

Vue de Pont-sur-Yonne

Pont-sur-Yonne

Zoom sur le Canton de Pont-sur-Yonne

Entretien avec Dominique Sineau et Grégory Dorte conseillers départementaux du Canton de Pont-sur-Yonne.

Page mise à jour le mercredi 25 janvier 2017

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site